Voilà des résultats qui devraient inquiéter des assureurs confrontés à la dégradation des équilibres techniques de la prévoyance. Selon le sondage réalisé pour la deuxième année consécutive auprès des salariés du secteur privé (lire encadré) par OpinionWay, les arrêts de travail ont fortement progressé en 2015. Ainsi, lors de cette enquête commandée par Réhalto, société du groupe Scor spécialisée dans le bien-être au travail, 37% des salariés ont déclaré avoir été arrêté en 2015 (34%en 2014) et cela pour une durée moyenne de 12,1 jours (calendaires) soit deux jours de plus que l’année précédente. Le taux d’absentéisme (1) progresse ainsi de 2,8% à 3,3%. Et encore, lorsqu’ils sont confrontés à « une difficulté nécessitant un arrêt maladie », 41% des salariés interrogés déclarent ne pas y avoir recours.